Fin de la première phase de la campagne de sensibilisation pour la présidentielle

Le 5 novembre, la phase initiale de la campagne nationale de sensibilisation au vote responsable et à l’utilisation du bulletin unique pour le premier tour de l’élection présidentielle a pris fin. Les activités se poursuivront en vue du second tour.

La campagne de sensibilisation au vote responsable et à l’utilisation du bulletin unique, menée par la Commission Electorale Nationale Indépendante (CENI) de Madagascar et le projet SACEM, entrepris par l’Institut Electoral pour une Démocratie Durable en Afrique (EISA) dans toute la Grande Ile, a pris fin le 05 novembre 2018. Ces activités de sensibilisation visaient l’apprentissage de l’utilisation du bulletin unique, la participation massive des citoyens aux élections et la promotion du vote responsable, afin de garantir de la viabilité des prochaines élections à Madagascar.

Les activités, mises en œuvre par diverses organisations de la société civile (OSC), ont été menées dans les 22 régions de Madagascar, et dans la quasi-totalité des 119 districts. Certains districts n’ont malheureusement pas pu bénéficier de ces activités de sensibilisation en raison de questions d’insécurité. Toutefois, les activités menées par les OSC, composées essentiellement de jeunes, ont eu des retours positifs de la part des citoyens en âge de voter, notamment en ce qui concerne le circuit et la procédure de vote et l’importance de l’inscription de tous les citoyens dans la liste électorale.

Ces jeunes et membres de la société civile ont notamment eu recours à des tambourinaires avec sonorisation mobile pour effectuer des sensibilisations de masse mais également des visites sur les marchés, à domicile. Ils ont également mobilisé des méthodes de communication interpersonnelles, pour une approche plus individuelle des citoyens.

Fin de la première phase de la campagne de sensibilisation pour la Présidentielle

Ces activités ont rappelé l’importance des campagnes de sensibilisation et d’éducation électorale à l’endroit des citoyens, à l’approche d’élections décisives telles que la présidentielle de cette année. Malgré tous les efforts menés, beaucoup de citoyens malagasy méconnaissent encore l’importance de ces actes volontaires que sont le vote et l’inscription sur la liste électorale.

Les OSC qui ont mis en œuvre cette campagne de sensibilisation avant le premier tour ont démontré un grand enthousiasme dans l’accomplissement de la tâche ardue qui leur incombait, celle d’inciter la population à voter le 7 novembre de manière responsable.

SHARE

Share on facebook
Share on google
Share on twitter
Share on linkedin
Share on pocket
Share on whatsapp
Share on skype
Share on email
Close Menu